SHINKAME EUROPA

Une vision, sauver la culture japonaise du saké
Un projet, SHINKAME EUROPA

Shinkame Europa

Un projet en Europe pour sauver la culture du saké.

Le Japon, à l’image d’un pays de tradition, la réalité est bien différente. Les politiques nationales successives depuis la Seconde Guerre Mondiale ont failli faire disparaître à jamais le saké traditionnel. Chaque année, de nouvelles brasseries ferment, les japonais se détournant peu à peu de leur boisson de cœur.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il est très difficile de trouver un saké de qualité au Japon. Plus de 80% du saké produit est fait à base d’éthanol, et de toutes sortes d’exhausteurs de goût.

Le saké est une boisson fermentée pouvant atteindre de façon naturelle plus de 20°. Aucun ajout d’alcool, ni d’exhausteur de goût n’est nécessaire.

Il n’y a pas de bon saké avec alcool ajouté, l’éthanol utilisé servant à pallier le manque de savoir-faire dans les processus de fermentation, et à en augmenter la quantité.

Un bon saké est Junmai, ou n’est pas !!

Si Yoshimasa Ogawahara ne s’était pas battu pour sa renaissance, il y a fort peu de chance qu’il eût été possible un jour d’en déguster de cette qualité.

Aujourd’hui, une vingtaine de brasseries le suivent dans cette quête. Petit à petit, par sa détermination, Yoshimasa leur a montré qu’il y a une autre voie que celle tracée par les politiques nationales, faites pour favoriser la production de masse.

Quatre brasseries ont décidé de faire parties de l’aventure Shinkame Europa.

CREATEUR DE PLAISIRS, BRASSEUR D’EXCEPTION

BRASSERIE KOIKAWA

Dans les années 80, Kazuyoshi et son père ont fait renaître une vieille variété de riz oubliée, appelée "kameno", originaire de la préfecture de Yamagata.
La brasserie Koikawa est une brasserie en devenir. L’année 2016 est une date importante pour cette brasserie :
Pour la première fois depuis la guerre, elle tire un trait sur le passé et sur la sombre histoire du saké avec alcool ajouté.
C’est remarquable, quand on sait le courage et les efforts qu’il faut pour y arriver.
Cette année, elle ne brassera que du Junmai.

BRASSERIE KAWANISHIYA

Depuis de nombreuses années déjà, cette brasserie a fait passer toute sa production en Junmai.
Aujourd’hui, son savoir-faire a atteint sa maturité, et on la retrouve dans ses sakés. Ils sont maturés 2 à 10 ans, ce sont de vraies merveilles !

BRASSERIE ASAHIGIKU

Il y a plusieurs années, cette brasserie a totalement brulé, ils ont tout perdu, y compris leur stock de sakés maturés.
Depuis, elle renaît lentement de ses cendres, et nous la poussons à faire rematurer ses sakés.
Sur le chemin du retour, la route est longue, le saké en est d’autant plus beau.
A découvrir...

BRASSERIE SHINKAME

Sans le combat de la brasserie Shinkame pour faire renaître le pur saké Junmai,
déguster un saké de cette qualité de nos jours n’aurait probablement pas été possible.
Yoshimasa incarne à lui seul cette bataille, cette quête.
Presque personne ne le sait, mais c’est un héros.

BECAUSE ALL WE NEED
IS PURESAKE©

logo_tortue